Les tendances du Salon Internationnal de l’Aéronautique et de l’Espace

Le plus grand salon aéronautique et spatial mondial, vient d'ouvrir ses portes. Le salon du Bourget est l’occasion pour les professionnels du secteur de prendre un vrai envol.

L’édition semble déjà prometteuse, Émeric d'Arcimoles, PDG du SIAE et Commissaire Général du salon a rapporté que cette 52ème édition a déjà rencontré un succès « exceptionnel », l'événement affichant complet huit mois avant son ouverture.

 

Les tendances du Salon Internationnal de l'Aéronautique et de l'Espace

Les derniers chiffres diffusés par les organisateurs sont d'ailleurs bien là pour nous le rappeler : près de 2400 exposants, dont la moitié venant de l'étranger, 140 aéronefs (hors drones), 27 pavillons nationaux, 330 chalets et au moins 150 000 visiteurs professionnels attendus. À titre de comparaison, c'est tout simplement 58% d'exposants en plus, et le double des visiteurs professionnels, que ceux présents lors du dernier salon de Farnborough, le grand salon londonien et numéro deux du secteur.

N’oublions pas que le Bourget est le salon le plus important destiné aux professionnels, même si 200 000 visiteurs grand public sont aussi attendus durant les trois dernières journées.

Les grandes tendances du Salon Internationnal de l'Aéronautique et de l'Espace 2017 sont :

. La transformation numérique de l'ensemble de l'industrie d'une part, du grand donneur d'ordres jusqu'à la société spécialisée dans des outillages de maintenance, de la conception jusqu'à la l'intégralité du cycle de vie du produit.

. La digitalisation et l'utilisation des données seront omniprésentes dans les discussions avec les nouveaux impératifs de connectivité.

Cette édition du salon du Bourget sera par ailleurs particulièrement orientée vers la formation, sujet devenu incontournable et que CGTech défend depuis déjà 2 ans. Il s’agit de pérenniser la filière et de former la nouvelle génération à l’aéronautique du futur.

La transformation numérique permet de séduire les jeunes plus sensibles à ce type de problématique.

Cette édition du Bourget fait place à l’innovation avec le hall « Concorde » accueillant pour la première fois le « Paris Air Lab », la réunion d'une centaine de startups.

Philippe Deniset donne son constat : « les innovations logicielles sont au cœur des préoccupations surtout en matière d’optimisation ». Le module FORCE est mis en avant avec de nombreux exemples clients présents sur le salon.

Il y a moins de gros projets dans l’aéronautique avec une tendance à l’économie. Il s’agit de produire mieux et dans des délais plus courts. L’efficience énergétique est une problématique incontournable pour cet évènement lui-même certifié ISO 20-121.

La réalisation des avions nouvelles générations prennent en compte deux composantes :

  • De nouvelles motorisation consommant moins de carburant
  • De nouvelle structures plus légères avec l’utilisation massive de composite.

Pour CGTech ce salon représente une chance unique de pouvoir présenter l’ensemble de sa gamme de produits.

Le secteur de l’aéronautique se tourne également de plus en plus vers la fabrication additive. Cette technologie va jouer un rôle important dès demain. La réalisation de pièces complexes et à l’unité permet de donner de nouvelles perspectives pour le secteur. Il y a de vrais enjeux économiques et techniques dans la gestion des pièces de rechange. CGTech présentera son logiciel de simulation de fabrication additive durant le salon. Nous vous donnons rendez-vous sur le blog durant le salon pour un article de présentation du logiciel en action.

Mais aussi sur le stand de CGTech F172 Hall 2B.

 

Pour préparer votre visite vous pouvez déjà regarder la liste des aéronefs pour cette édition du salon du Bourget 2017 :

https://www.siae.fr/grand_public/liste_des_aeronefs.htm

 

F 35 Photo : US AIR FORCE / Reuters

 

Vous pouvez nous liker et follower

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.

Partagez le blog USINER.INFO