SPX FLOW – ClydeUnion Pumps utilise la simulation de VERICUT pour réaliser des pièces parfaites

CGTech est le fournisseur officiel de simulation d’usinage pour SPX FLOW à Annecy. La précision et l’absolue performance des pièces usinées dans cette unité de production très spéciale est idéale pour illustrer le potentiel du logiciel VERICUT en matière de simulation.

Simuler pour sécuriser mais aussi optimiser des processus de fabrication qui demandent des années de validations. SPX FLOW exige la perfection depuis 1979 date à laquelle l’entreprise a reçu la certification N-STAMP pour la fourniture de pompes classées sur les centrales nucléaires. Lorsqu’il s’agit de pompes destinées à la sécurité du nucléaire civile la perfection devient une norme et l’utilisation de VERICUT s’impose.

Nous vous proposons de découvrir cet univers unique où la performance tient la pression !

Une histoire de valeurs qui commence avec Les POMPES GUINARD en 1919 avec la création de la pompe rotative à pistons. L’activité débute rue du Pressoir dans le 20ème arrondissement de Paris pour ensuite continuer dans une véritable usine en 1921 à Saint-Cloud. L’expansion de l’entreprise est importante et en 1969 pour son cinquantenaire, les POMPES GUINARD sont devenues un groupe de renommée internationale avec de nombreuses filiales et pas moins de 7 usines en France et à l’étranger.

Il faudra attendre 1972 pour la création de la nouvelle usine à Annecy et 1973 pour le transfert des activités spéciales de Saint-Cloud à Annecy.

Cette même année les POMPES GUINARD sont achetés par le groupe LEROY-SOMER qui vendra par la suite le groupe à KSB en 1986. KSB vendra les activités du site d’Annecy à TEXTRON en 1999.

En 2008 c’est l’acquisition du groupe par CLYDE UNION qui donne la structure que l’on connait aujourd’hui à SPX FLOW – ClydeUnion Pumps.

L’ADN de l’entreprise ce sont des employés audacieux comme le fondateur André Guinard qui a eu l’intelligence de s’affranchir des risques en prenant des décisions courageuses. Les POMPES GUINARD seront les premières à repousser les limites de la pression. C’est ainsi que la pompe rotative à pistons est née. André Guinard doit sa réussite à sa curiosité, sa persévérance, à son esprit imaginatif émaillé d’une pointe d’aventure et de goût pour le risque parfaitement maitrisé.

 

Aujourd’hui ClydeUnion Pumps ce sont des solutions de pompage pour le monde entier avec plus de 140 ans d’expérience dans les technologies de pompage et possède un riche héritage de marques et de produits. En mai 2007, Clyde Union Pumps a été formée grâce à l’acquisition de Weir Pumps, une société d’ingénierie aux racines remontant à 1871. L’union de ces sociétés a réuni certains des produits, des personnes et des marques historiques les plus respectés du secteur, dont le plus récent, S & N Pumps, spécialisé dans les technologies de l’exploration et des marchés maritimes.

En décembre 2011, ClydeUnion Pumps est devenue partie intégrante de SPX FLOW, ce qui permet à SPX FLOW de développer son réseau d’expertise et ses activités en matière de pompes, notamment de huit sites de production supplémentaires et de 25 centres de services mondiaux. La gamme de produits ClydeUnion Pumps complète le portefeuille existant de marques SPX FLOW. Pourtant on ne vous présente pas de catalogue chez ClydeUnion Pumps à Annecy. Cette unité de production est absolument incroyable puisque c’est l’une des seules à proposer des pompes sur-mesure et qui puisse répondre aux cahiers des charges les plus complexes au monde. Pour y répondre il faut une bonne équipe au bureau d’étude et des programmeurs qui puissent suivre la cadence.

Ici on usine en 5 axes sur 5 faces combiné à du tournage. C’est un minimum pour répondre aux besoins de production des pièces mécaniques de plus en plus complexes. Les usineurs produisent aussi bien des petites pièces que des gros ensembles et disposent d’un nombre important d’outils que nous n’avons pas souvent l’occasion de croiser dans les ateliers ordinaires.

Le vrai savoir-faire depuis près de 50 ans de l’unité de production d’Annecy c’est d’être performante dans le sur-mesure. SPX FLOW – ClydeUnion Pumps arrive à répondre à des cahiers des charges particuliers et toujours plus complexes en y répondant avec une perfection normalisée. Le site rassemble 212 personnes et c’est uniquement en visitant l’usine que l’on se rend compte de l’histoire du lieu. On y trouve à la fois des machines qui semblent traverser le temps sans perturber l’installation d’unités de production à la pointe de la technologie. C’est ce mélange qui caractérise l’ADN de la société, savoir être audacieux tout en maitrisant parfaitement les règles.

 

 

 

Les dimensions de l’usine sont elles aussi impressionnantes et pour cause le site d’Annecy dispose d’une véritable plateforme d’essais.

Les pompes hautes performances sont dédiées aux industries pétrolières et nucléaires (civile et militaire). Ces systèmes spécifiques traitent aussi bien l’eau de mer que des produits pétroliers. Leurs composants sont d’une robustesse à toutes épreuves.

2008 est l’année du grand changement informatique pour le BE face l’obsolescence du logiciel de programmation en place. Le passage à la programmation 5 axes va marquer un tournant important dans la stratégie de l’entreprise. La CAO est effectuée avec Solidworks et la FAO avec hyperMILL d’OPEN MIND Technologies. Pourtant cette chaine de production ne peut pleinement exploiter son potentiel en toute sécurité. C’est pourquoi en 2016 et en suivant l’ADN de l’entreprise audacieuse que Patrice Durat a fait appel à CGTech afin d’installer le logiciel VERICUT pour sécuriser le code G qui pilote les machines 5 axes. Les cycles d’usinage étant de plus en plus important aux vues de la complexité des pièces, Monsieur Durat se devait de sécuriser son parc machine avec une solution fiable et sécurisante. Le choix de VERICUT a été celui de la stabilité.

Patrice Durat (CNC programmer) : « L’audace était de venir implémenter un logiciel totalement nouveau pour nous dans une chaine de production que nous avions mis du temps à installer. Nous nous sommes tournés vers CGTech suite à une étude et les résultats des tests étaient plus que probant. Nous ne voulions pas prendre le risque de tomber sur un logiciel peu fiable, attractif par le prix mais qui ne répondrait pas à nos attentes. Nous devions choisir le bon logiciel du premier coup pour ne pas risquer une perte de temps importante suite à l’implantation d’un mauvais logiciel. Nous avons ensuite effectué une série d’essais et nous avons été surpris des bons résultats. C’est pour cela qu’initialement prévue pour la sécurisation des processus de fabrication nous utilisons également VERICUT pour l’optimisation des processus de fabrication. »

VERICUT est devenu un véritable standard dans l’atelier de SPX FLOW – ClydeUnion Pumps, chaque opérateur dispose de sa licence afin de pouvoir vérifier les projets avant le lancement de la production mais aussi d’analyser le cycle de production en cours sans perturber celui-ci.

CGTech est le seul éditeur de logiciel de simulation totalement indépendant à être représenté partout dans le monde. Cette garantie de stabilité est très rassurante pour des entreprises comme ClydeUnion Pumps qui doivent assurer la production des pièces pour le nucléaire sur des dizaines d’années. Le marché du nucléaire est aujourd’hui très important pour l’unité de production d’Annecy qui fonctionne en parfaite autonomie face au reste du groupe. L’une des forces de ce site c’est également de pouvoir tester sur place les pompes de sureté destinée au nucléaire. Cela représente 13 boucles d’essais pour pompes verticales et horizontales avec des débits jusqu’à 6000m3/h et une puissance de 4MW.

L’unité de production d’Annecy répond aux exigences les plus importantes afin de produire des pompes jusqu’alors irréalisables, résultat de ce que l’on appelle le post-Fukushima. Les pompes produites ici peuvent en cas de catastrophe résister à des contraintes extrêmes afin de continuer de fonctionner et répondre à leurs objectifs de conception.  C’est grâce à la validation des performances de la plateforme d’essais et un savoir-faire incomparable que ces pompes existent aujourd’hui. En France SPX FLOW Annecy est le plus gros bureau d’étude de la partie pompe du groupe SPX FLOW avec 32 personnes dirigé par une femme, Madame Acloque, directrice technique. Annecy fait bonne figure avec 3 femmes au comité de direction sur 4 personnes (Alix Dauverchain, responsable RH, Elise Acloque, directrice technique, Gilles Mongrolle, directeur financier et Isabelle Veber, responsable de site). Un exemple à suivre quand on sait combien l’industrie peut parfois paraitre difficile et peut accueillant pour les femmes. Cela montre bien à quel point ce site est avant-gardiste tout en conservant son ADN.

Madame Acloque, responsable du BE nous confie que : « les seules vraies pompes que l’on peut proposer au catalogue sont celles destinées au pétrolier. De conception plus simple elles correspondent à des standards. Le nucléaire civil ne permet pas d’extravagance. En revanche le nucléaire militaire avec Naval Group et Technic Atome permet de développer des pompes encore incroyables mais malheureusement nous ne pourrons pas vous en dire plus, secret défense oblige. »

Madame Acloque nous fait également part de l’importance de l’écoconception sur toute la vie du produit. Il y a une vraie prise en compte de la revalorisation des déchets et toutes les tâches de productions sont maitrisées parfaitement.

Patrice Durat rajoute que : « VERICUT permet une efficience énergétique optimale en tirant le maximum des machines-outils sans faillir à la sécurité des opérateurs et de la pièce en cours d’usinage. »

Une chose que l’on a bien compris en discutant avec le personnel de SPX FLOW – ClydeUnion Pumps de Annecy, ici l’obsolescence programmée n’existe pas. La réalisation de pièces parfaites associée à des marges de sécurité énormes garantissent un niveau de performances optimal dès la mise en route de la pompe et pour les nombreuses années de service.

Nous remercions chaleureusement l’équipe de SPX-Flow pour son accueil et cette visite incroyable.

 Article CGTech France.